Clinique vétérinaire
Veto34/Dr Hazan


17 Bd Alsace Lorraine
Nationale 34
94170 Le Perreux-sur-Marne
Tél. : 01 48 71 34 34
Horaires d’ouverture :
Lundi au vendredi : 8h-20h
Samedi : 9h-18h
Urgences 24h/24

Actualités régionales

Les chats et la canicule
01/08/2019

Les chats et la canicule

LES CHATS ET LA CANICULE   C'est l'été ! Le soleil et la chaleur sont au rendez-vous, ce qui est agréable pour vous et votre chat qui aime se coucher au soleil pour apprécier sa douce chaleur. Mais lorsque le thermomètre affiche des températures caniculaires, la chaleur devient l'ennemie du chat !      Chat et canicule Pour évacuer la chaleur lorsque leur température corporelle devient trop élevée, les chats sont obligés de haleter. En effet, ils sont incapables de transpirer à la manière des humains : une faible transpiration est possible au niveau des coussinets, mais elle est insuffisante pour réguler la température de nos petits félins. S’il est moins commun de voir un chat haleter qu’un chien, c’est parce qu’il supporte en général mieux les fortes chaleurs et qu’il dort davantage pendant la journée puisqu’il a une activité aussi bien la nuit que le jour. En outre, il prend soin de trouver des endroits frais et est moins actif pendant une canicule. L’accès à l’eau fraîche à disposition permanente est toujours indispensable et primordial lors de températures élevées.     Animaux à risque Tous les chats ne sont pas égaux face à la chaleur. C’est ainsi que si votre ami vit en permanence à l’intérieur, le choix des cachettes plus fraîches sera beaucoup plus limité que pour ses congénères ayant accès à l’extérieur. De plus, les chatons et les chats âgés sont plus sensibles aux fortes chaleurs que les chats adultes. L’obésité est également un facteur d’intolérance à la chaleur et est à éviter et à traiter lorsqu’elle est présente, tout comme les maladies cardiaques et pulmonaires qui peuvent gêner et interagir avec un halètement salvateur lorsqu’il s’agit d’évacuer un surplus de chaleur. Enfin, la densité et la longueur du pelage des chats influencent leur température corporelle et certaines races supportent moins la chaleur. Un toilettage peut dès lors s’avérer utile dans certains cas, afin de diminuer la masse de poils.     Comment aider son chat à supporter la canicule ? La plupart des chats étant de nature joueuse et très active, évitez d’inciter votre ami à jouer et courir lorsqu’il fait très chaud. Moins il se dépensera, moins il souffrira de la chaleur. Essayer aussi d’éviter ou d’abréger le plus possible les trajets en voiture pendant ces périodes. Plus que ses congénères vivant à l’extérieur, votre chat d’intérieur appréciera que vous lui rendiez accessible la pièce la plus fraîche de la maison. L’air conditionné étant un luxe qui règle les problèmes de température, les ventilateurs ne sont quant à eux en général pas bien tolérés par les chats, qui prennent soin de les éviter. Enfin, certains chats acceptent les caresses de mains préalablement mouillées ce qui leur apporte rafraîchissement et réconfort.   http://www.chatsdumonde.com/ 
Le chien et l'hiver
06/12/2018

Le chien et l'hiver

LE CHIEN ET L'HIVER  L’organisme du chien est bien plus résistant au froid que celui des humains. Cependant, il faut savoir qu’un chien peut prendre un «coup de froid» et tomber assez sérieusement malade. Il peut même mourir de froid s’il ne peut pas se mettre à l’abri en cas de très grosse chute de température.     Une résistance au froid variable Les chiens sont pour la plupart d’entre eux des animaux assez rustiques. En revanche, certaines races résistent mal au froid. Et, si votre chien est habi- tué à vivre à l’intérieur toute l’année, il sera beaucoup plus sensible au froid en hiver et vous devrez prendre plus de précautions le jour où vous l’emmènerez à la neige. Il faudra peut-être dans ce cas prévoir un manteau de protection, un traitement des coussinets plantaires et limiter la durée des sorties.     Si votre chien vit toute l’année dehors, il peut y rester l’hiver mais il devra tout de même avoir un abri isolé du sol par des pieds et placé à l’abri des intempéries (en particulier des vents dominants). N’hésitez pas à garnir l’intérieur avec des couvertures ou de la paille afin de l’aider à lutter contre la déperdition de chaleur.   La résistance au froid dépend : De la race de votre chien : Les races à poils longs et denses ou certaines races originaires de pays froids comme le Chow- Chow, le Husky, le Léonberg ou le Terre-Neuve supportent généralement bien le froid. Certaines races à poils très ras et de morphologie très fine résistent plus difficilement au froid (Lévriers, Yorkshire...). De l'âge du chien : Les chiots et les chiens très âgés sont moins aptes à lutter contre le froid que les chiens adultes. Du mode de vie du chien : Un chien qui vit dans une maison avec un jardin et qui sort souvent ou passe plusieurs heures par jour dehors, supportera mieux le froid qu’un chien qui vit en appartement. Les chiens vivant en ville dans des appartements très chauffés ou les chiens récemment toilet- tés seront plus sensibles aux basses températures. De l'état d'embonpoint du chien : Un chien maigre ayant donc peu de réserves est plus sensible au froid qu’un chien de poids normal. Par contre, il faut savoir que les chiens obèses ne sont pas plus résistants au froid que les chiens de poids normal. Ils sont même souvent très frileux. De l'épaisseur de la fourrure : Les races nordiques ont un sous-poil plus dense que les races de climat tempéré. Les races à poil long ont une meilleure protection que les races à poil ras. Nous vous conseillons de ne pas faire tondre votre chien juste avant l’hiver et de demander au toiletteur de ne pas trop enlever le sous-poil. Du typE DE froiD Il faut savoir que le froid sec est plus facile à supporter que le froid humide. Par ailleurs, si un vent froid souffle, la déperdition de chaleur est plus importante et vous devez écourter la promenade avec votre chien. L’alimentation du chien en hiver Pour des chiens des villes, vivant la plupart du temps à l’intérieur avec nous, il n’est pas re- commandé d’augmenter la ration alimentaire pendant les mois d’hiver. Ils ne feraient que prendre de l’embonpoint ! En revanche, le chien qui passe quasiment tout son temps dehors, le chien d’utilité et le chien faisant beaucoup d’exercice nécessitent une alimentation adaptée. Il faut lui apporter plus d’énergie à «brûler» pendant la période hivernale, car son organisme doit lutter contre le froid. Vous devez augmenter sa ration de 10 à 20 % en fonction des conditions climatiques. Pour les chiens très actifs, il serait même recommandé de passer à un aliment «performance» si ce n’est pas déjà ce qu’il mange.     Un chien qui vit à l’extérieur «toute l’année» Si vous souhaitez laisser votre chien dehors tout l’hiver, il est indispensable qu’il ait déjà l’habitude de vivre à l’extérieur. On ne met pas un chien à vivre dehors parce qu’il se met à sentir plus fort à cause de la pluie ou du froid pendant la période hivernale. un chien peut très bien vivre toute l’année dehors, mais cela doit vraiment être «toute l’année» de façon à ce qu’il bénéficie des transitions de l’automne et du printemps qui lui permettent de s’adapter et de changer de poil. En effet, les chiens vivant à l’extérieur en permanence ont un poil plus fourni en hiver et une meilleure résistance au froid que ceux qui vivent à l’intérieur.     Conclusion Un chien est globalement assez résistant et il préfère souvent un temps froid à trop de chaleur. Si votre chien passe beaucoup de temps dehors, il est important d’augmenter sa ration alimentaire. Et, quoi qu’il en soit, il faut être vigilant, lui assurer un minimum d’abri et ne pas surestimer sa résistance au froid.
Les moustaches du chat
27/11/2018

Les moustaches du chat

Les moustaches (vibrisses) de nos chats   Les moustaches des chats, appelées « vibrisses » ont toujours fasciné. Elles sont indispensables au chat, qui les utilise pour mieux cerner son environnement, ses déplacements, son alimentation, et pour ses activités (chasse, jeux...). À la naissance, les chatons sont aveugles et presque sourds, mais leurs moustaches sont immédiatement opérationnelles. La sensibilité des moustaches des chats était connue des inventeurs des postes à galène, qui surnommèrent « moustaches de chat » le fil qui faisait contact avec le cristal.     Qu’est-ce qu’une vibrisse ? C’est un poil beaucoup plus raide et plus long qu’un poil normal. Ces vibrisses se trouvent à plusieurs endroits : sur le museau où elles sont les plus apparentes, sur l’arrière des pattes antérieures (vibrisses carpiennes), ou encore sur les sourcils. Sur le museau, elles sont enfoncées, trois fois plus profondément qu’un poil ordinaire, dans deux paquets de muscles très irrigués, de chaque côté du museau. Elles sont reliées à un groupe de terminaisons nerveuses extrêmement sensibles. Le chat possède quatre rangées horizontales de trois moustaches chacune, et les plus grosses se situent aux rangées 2 et 3. Elles poussent et se renouvellent continuellement. Grâce à de puissants muscles horripilateurs, les deux rangées du haut peuvent bouger indépendamment de celles du bas.   Les connaissances sur les mécanismes de transduction et de la fonction respective de chaque type de récepteur sont très limitées aujourd’hui, du fait de leur complexité. Les vibrisses varient en fonction de la race. Par exemple, celles du devon rex sont courtes et ondulées, tandis que celles de l’american Wirehair sont rêches, frisées et recroquevillées comme du fil de fer.     Quel est le rôle de ces vibrisses ? Les vibrisses sont indispensables au chat, car elles jouent le rôle de véritables radars l’aidant à se déplacer dans son environnement. Elles détectent les plus infimes perturbations de l’air causées par un objet mobile ou immobile. Elles lui permettent d’inspecter des objets, déceler des obstacles, de juger de la vitesse et de la direction du vent avant d’effectuer un saut. il les utilise pour localiser l’origine d’une odeur véhiculée par le vent, mesurer la largeur d’un passage, et dans l’obscurité complète, pour se frayer un chemin.   Le chat les utilise également pour chasser : les vibrisses ont la faculté de lire le profil de la victime. des photographies de chats tenant des souris entre les mâchoires montrent que leurs moustaches sont presque entièrement enveloppées autour du cadavre. Ainsi, le chat est informé de l’état de vie ou non de sa proie. il est alors en mesure de porter la morsure fatale à coup sûr. Le chat sans moustache ne serait qu’un piètre chasseur la nuit. Pour finir, ces vibrisses donnent des indications sur le comportement du chat : généralement, le chat curieux va déployer ses moustaches en éventail vers l’avant, par contre s’il est sur la défensive, elles seront plaquées contre la face.     Quelles précautions à prendre Les vibrisses jouent un rôle primordial pour le chat. Il ne faut donc pas les couper et encore moins les arracher. Les couper ne provoquera aucune douleur particulière et il n’y a aucune raison que celui- ci devienne subitement fou ou ne soit plus capable de marcher en raison d’une soudaine perte d’équilibre. Mais cela handicapera votre chat jusqu’à ce qu’elles repoussent. En revanche, l’arrachement d’une vibrisse est fort douloureux pour l’animal. Lorsqu’il fait sa toilette, le chat en prend un soin méticuleux. À l’aide de sa patte, qu’il lèche copieusement auparavant il les lisse longuement et méthodiquement.     Conclusion Les moustaches (Vibrisses) du chat lui sont indispensables pour se mouvoir dans son environnement et vivre. En plus de donner de l’information au chat, elles transmettent aussi de l’information sur le chat. on notera que le chat n’est pas le seul animal à avoir des vibrisses. En effet, bon nombre de rongeurs, certains oiseaux et même le cheval en sont également dotés.
Quiz : nutrition du chien
16/11/2018

Quiz : nutrition du chien

Chargement en cours...
Les solutions en cas d'allergie aux chats & chiens
30/10/2018

Les solutions en cas d'allergie aux chats & chiens

LES SOLUTIONS EN CAS D'ALLERGIES AUX CHIENS ET AUX CHATS Doit-on se séparer de son animal quand on est allergique  Par précaution, lorsque l'on se sait allergique aux chats et aux chiens, il faut éviter d'adopter un animal de compagnie. En cas de maladie respiratoire (asthme par exemple), il est conseillé de se séparer de l'animal. Selon diverses études, le risque de devenir allergique à son chat ou son chien varie en effet entre 41 et 69 %. D'autre part, il est bon de savoir que le risque d'allergie existe toujours après plusieurs années de séparation avec l'animal de compagnie, car il faut beaucoup de temps pour se défaire de ses particules allergisantes (poils attachés à la moquette, au canapé, aux rideaux...). Malheureusement, il est bien souvent très difficile de se séparer de son chien ou de son chat lorsque l'on y est attaché. Des statistiques indiquent ainsi que 75 à 90 % des personnes concernées ne suivraient pas le conseil de leur allergologue quand celui-ci recommande la séparation.   Comment limiter le risque d'allergie à son chien ou chat ? Personne ne peut vous forcer à vous séparer de votre chien ou chat, d'autant plus que le choc émotionnel peut être pire que le remède. Si vous décidez donc de le garder, vous devez prendre rapidement des mesures draconiennes, sans attendre que la situation empire. C'est la condition sine qua non pour ne pas être obligé(e) de vous séparer de votre animal sous la contrainte. En premier lieu, si vous souhaitez un animal de compagnie, vous pouvez opter pour des animaux non allergisants, comme les poissons. Mais si vous voulez absolument un animal à poil, préférez un chien à un chat, car ce dernier serait responsable des 2/3 des allergies dues aux animaux. Il existe tout de même plusieurs races de chats hypoallergènes, même si les races de chiens hypoallergènes sont les plus nombreuses. En outre, certaines études tendraient à démontrer que le chat mâle est plus allergisant que la chatte. D'autre part, donner un bain au chien ou au chat fréquemment (une fois par semaine, ou toutes les deux semaines) est recommandé, en utilisant un shampoing adapté et, si possible, naturel. Brossez-le également quotidiennement, à l'extérieur de la maison, pour lui retirer ses poils morts. Interdisez les chambres à votre animal, et évitez d'avoir des tapis dans les pièces qu'il fréquente. Passez l'aspirateur au minimum deux fois par semaine dans toute la maison. Dans un autre registre, évitez d'avoir chez vous des oreillers, couettes et literie à base de duvet ou de plumes. Enfin, en cas d'emménagement dans un nouvel endroit, pensez à demander au précédent occupant s'il avait un chien ou un chat.   Le mot de la fin Les chiens sont susceptibles d'apporter beaucoup en terme de santé à toute la famille : avoir un chien est bon pour le moral, leur besoin de promenades quotidiennes impose un exercice physique régulier, et leur simple présence fait diminuer les risques d'allergies respiratoires, en permettant aux organismes des jeunes enfants d'apprendre à réagir aux agressions extérieures. En revanche, une personne allergique aux chiens doit malheureusement éviter le contact avec ces animaux, mais également avec tous ceux à poils. Si vous persistez dans votre décision d'adopter un chien, ou si vous cohabitez déjà avec votre animal et qu'il n'est pas question de vous en séparer, il ne vous reste plus qu'à prendre les mesures adéquates pour limiter les effets néfastes sur votre santé.     http://www.chien.com/ 
Quelle boisson pour mon chat
16/10/2018

Quelle boisson pour mon chat

Le chat doit pouvoir boire de l'eau à volonté afin de maintenir un état d'hydratation compatible avec la vie, mais pensez vous bien faire en offrant du lait à votre ami félin ?   L'eau essentiel pour la vie du chat Enfin, de nombreux chats ayant accès à l'extérieur raffolent de l'eau de pluie rencontrée au hasard de leurs escapades. Cependant, qu'il vive à l'intérieur ou qu'il ait la possibilité de sortir, n'oubliez jamais de laisser à sa disposition permanente une écuelle d'eau propre que vous renouvellerez chaque jour.  L'accès à l'eau comme source principale de boisson est vital pour votre chat. En effet, son corps étant composé d'eau en majeure partie, il doit pouvoir s'abreuver à volonté afin de maintenir un état d'hydratation compatible avec la vie.     En quelle quantité ?  La quantité journalière d'eau bue par votre chat est influencée par de nombreux facteurs tels que la température extérieure, une canicule augmentant fortement la quantité d'eau consommée! L'activité du chat entre aussi en compte, un chasseur actif s'abreuvera plus qu'un pantouflard d'appartement.   En outre, le type d'aliment consommé par votre chat détermine aussi fortement la quantité d'eau journalière, les aliments mous (68-78% d'eau) contenant beaucoup plus d'eau que les croquettes (8-10% d'eau). Dans ces conditions, chaque chat va consommer une certaine quantité d'eau en fonction de son mode de vie.   Cependant, on peut prendre comme repère une consommation de 40 à 60 ml d'eau par kilo par jour. Si vous mesurez la quantité d'eau dont dispose votre ami au début de la journée et la quantité restante après 24 heures, il vous est dès lors possible de savoir s'il est dans la moyenne ou s'il consomme beaucoup plus ou beaucoup moins. Ce test est irréalisable pour un chat ayant accès à l'extérieur et consommant de l'eau de pluie!     Déshydratation Lorsque votre chat ne consomme pas assez d'eau ou en perd en trop grande quantité, son corps se déshydrate, mettant rapidement sa vie en danger. Afin de constater la déshydratation de votre chat, votre vétérinaire peut effectuer un test simple: il consiste à plier la peau de l'animal qui doit se remettre en place immédiatement. Si le pli de peau persiste, votre chat est peut-être déshydraté. Lors d'un état de déshydratation plus sévère, l'œil du chat peut aussi s'enfoncer plus profondément dans le globe oculaire. La déshydratation de votre ami doit être prise au sérieux et nécessite des examens complémentaires (prise de sang...) afin de déterminer la cause et de la traiter. En effet, l'insuffisance rénale chronique et le diabète notamment provoquent une déshydratation par fuite d'eau excessive dans l'urine et les vomissements et diarrhées induisent une perte d'eau par insuffisance d'absorption par le système digestif. Enfin, l'anorexie et le refus de s'abreuver provoquent une entrée insuffisante d'eau dans l'organisme et sont aussi responsables de déshydratation.     Donner du lait à son chat : bonne ou mauvaise idée ? Est-il utile de donner du lait à un chat ? Vous pensez bien faire en agissant de la sorte ?   En réalité, comme la plupart des autres mammifères, les chats boivent le lait de leur mère jusqu’au sevrage (6 à 12 semaines), après quoi ils étanchent leur soif avec de l’eau. En guise de boisson, il est déconseillé d'offrir du lait à votre ami félin. En effet, après son sevrage, ses intestins vont perdre progressivement la capacité de digérer correctement le lactose et le lait peut alors devenir responsable de diarrhée.   Le lait de vache est dès lors fortement déconseillé et le lait du commerce "spécial félin" est sans utilité pour votre chat qui reçoit une alimentation de qualité dans laquelle il trouvera toutes les protéines et les graisses dont il a besoin pour rester en bonne santé.   http://www.chatsdumonde.com/
L'éducation du chiot
09/10/2018

L'éducation du chiot

COMMENT ÉDUQUER MON CHIOT   Vous venez d’acquérir un petit chiot et votre seul désir est de le gâter beaucoup et de le rendre heureux. Ceci est tout à fait compréhensible, mais il faut tout de même savoir se donner des limites, car pour être heureux, un chien n’a pas besoin d’être le roi à la maison, bien au contraire.     Pourquoi une éducation «stricte» est nécessaire ? Pour que votre chiot soit à sa place dans votre famille (c’est-à-dire dans sa meute), il est bien évident que vous devez être le dominant. S’il existe un flou quant à cette hiérarchie dans l’esprit de votre chien, c’est-à-dire si vous lui laissez certaines prérogatives de dominant, il pourra se rebeller et devenir éventuellement agressif ou destructeur plus tard. C’est pourquoi il est indispensable de mettre dès le départ votre petit chiot à sa place sociale de dominé.     Comment s’établit la hiérarchie dans une meute (pour le chien : votre famille) ? En fait, la dominance s’établit autour de 4 points principaux : 1 / L’ACCÈS À LA NOURRITURE le dominant mange en premier, les autres (dominés) le regardent manger, il mange lentement et laisse les morceaux moins « nobles » pour le reste de la meute. 2 / LE LIEU DE REPOS chez le dominant, il est central ou en hauteur et permet de gérer les accès de la maison (ex : le lit, le canapé, le couloir, ou la porte d’entrée). 3 / L’ACCÈS À LA SEXUALITÉ seul le dominant a le droit de s’accoupler en public, les dominés doivent le faire à la sauvette et en cachette du dominant. 4 / L’ACCÈS AU CONTACT ce sont les dominants qui gèrent les temps de contact avec les dominés (quand ils n’ont plus envie de se laisser toucher, ils grognent et mordent rapidement si le dominé ne s’écarte pas).     Comment leur appliquer de bonnes règles dès le départ ? Pour que votre chiot se sente donc bien dans sa tête et à sa place dans la famille, il faut : le faire manger après vous (ou alors une heure avant si cela ne vous est pas possible), dans un lieu isolé et en votre absence. La gamelle doit être retirée au bout d’un quart d’heure même si elle n’est pas terminée : un chiot qui boude devant ses croquettes est souvent un chiot qui vous teste pour voir s’il peut adopter un comportement plus dominant. Si le chiot grogne lorsqu’on lui retire sa gamelle, il faut prendre une allure autoritaire (buste en avant, bras écartés, voix forte) et le gronder.  Attention : Les chiens dominés peuvent également grogner lorsqu’on approche de la gamelle, mais ils se retirent pour laisser la place au dominant très rapidement. Ce sont généralement des chiens qui mangent très vite et qui ne laissent pas de restes (de peur que le dominant arrive et qu’il les empêche de manger). Ne pas le faire dormir avec vous dans votre chambre ou sur votre lit car la chambre à coucher et le lit doivent être réservés au dominant (c’est-à-dire vous). Il est vrai qu’il est par- fois difficile d’entendre le chiot pleurer dans la cuisine et de savoir que si vous le prenez avec vous il va s’arrêter, mais il ne faut pas céder. Vous éviterez ainsi deux types de problèmes : les problèmes de dominance ainsi que les problèmes d’hyper-attachement. Il faut donc lui installer un panier dans un coin d’une pièce (dans la cuisine ou dans le salon) mais pas dans l’entrée, ni dans le couloir, car ce sont des lieux de passage qui permettent de surveiller les allées et venues de tout le monde. Idéalement ce couchage sera installé sous une table, ou dans un lieu dont le « ciel » est bas. Ce lieu de couchage doit être réservé à votre chiot, et il faut éviter d’aller l’y trouver, surtout pour une action désagréable. Si votre chiot mâle vous chevauche comme pour s’accoupler, il faut refuser ce comportement, car la reproduction est réservée au chef de meute. Il faut, dans ce cas, lui dire un « non » ferme et l’envoyer se coucher dans son panier. C’est vous qui devez gérer les contacts avec votre jeune chiot : vous devez choisir vous-mêmes les mo- ments de jeux, de caresses et de câlins avec lui. C’est toujours vous qui devez initier le contact lorsque vous en avez envie. Ceci permet également d’éviter un trop grand hyper-attachement de votre chiot pour vous. Par moment, si vous ne voulez pas jouer, il faut arriver à dire à votre chiot d’aller se coucher dans son panier : ce n’est pas lui qui doit décider, mais vous. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile et quelques écarts sont possibles : tout dépend aussi du caractère du chiot. Certains chiots auront en effet besoin d’une éducation moins ferme que d’autres. Il n’y a pas de règle absolue.   La puberté, un moment crucial L’acquisition définitive de la hiérarchie se fait à la puberté : il est donc bénéfique de tout faire pour le mieux dès le départ. Mais les erreurs d’éducation ne sont pas irréversibles... et plus on s’y prend tôt, plus les choses sont faciles à changer. En effet, un chien peut et doit comprendre par l’éducation que, dans une famille, les humains sont les dominants et lui est le dominé. Avec les enfants, il faudra redoubler de vigilance. Un chiot, et même un chien, ne reconnaît pas forcément d’em- blée un enfant pour un humain : il recherchera donc à se positionner hiérarchiquement par rapport à cet « être ». Il faut donc veiller à ce que les jeunes enfants ne restent pas seuls et surtout ne soient pas tentés de faire montre d’autorité par mimétisme avec un adulte tant que vous ne connaissez pas les réactions de votre chiot. En revanche, quand il s’agit de rapports avec les autres chiens, l’intervention de l’homme ne sert à rien. Il faut en effet que les chiens établissent leurs rapports dominants/dominés entre eux.     Conclusion L’éducation d’un chiot passe par une bonne compréhension du système social dans lequel il se situe. Il est indispensable que tous les gestes quotidiens des membres de la famille lui confèrent une position de dominé au sein de la meute qu’est la famille. En respectant ces principaux conseils, votre animal sera rassuré sur sa position, et votre relation n’en sera que plus équilibrée. Certains vétérinaires se sont spécialisés dans le comportement et pourront vous aider si besoin. N’hésitez pas à nous demander conseil, notre équipe est là pour vous aider.
Manifestations canines octobre 2018
04/10/2018

Manifestations canines octobre 2018

SEANCES CONFIRMATION   06 octobre 2018 à 27000 Evreux Organisateur : Association Canine Territoriale de l'Eure Contact : Odile Favey-Blackmore 1 rue du muguet 27930 Reuilly Téléphone : 02.32.24.01.41 Email : contact@sce27.fr Site web : http://www.societe-canine-eure.fr     06 octobre 2018 à 64000 Hasparren Organisateur : Association Canine Territoriale des Pyrenees Atlantiques Contact : Camille Witzmann Maison l ecureuil 2006 chemin cassou 64270 Puyoo Téléphone : 05.59.65.16.06 Email : witzmannc64@gmail.com     06 octobre 2018 à 59000 Douai Organisateur : Association Canine Territoriale Club Saint Hubert du Nord Contact : 26 residence charles dupas 59111 Lieu St Amand Téléphone : 03.27.35.80.49 Email : chsnpresidence@orange.fr Site web : http://www.cshn.fr     du 06 octobre 2018 au 07 octobre 2018 à 84000 Avignon Organisateur : Association Canine Territoriale Societe Canine Midi Cote d'Azur Contact : 180 chemin des valladets 13510 Eguilles Téléphone : 04.42.50.25.28 Email : president@scmca.com Site web : http://www.scmca.com     07 octobre 2018 : 17000 Aytre Organisateur : Association Canine Territoriale de la Charente Maritime Contact : Michele Pelaud 19 rue de goupil 17220 Bourgneuf Téléphone : 05.46.55.03.11 Email : sclra.pelaud@laposte.net     10 octobre 2018 à 31000 Balma Organisateur : Association Canine Territoriale de Haute-Garonne Contact : 17 avenue jean gonord 31506 Toulouse Cedex 5 Téléphone : 05.61.20.31.44 Email : societecaninehg@wanadoo.fr   Site web : http://www.schg.fr     10 octobre 2018 à 85000 La Roche Sur Yon Organisateur : Association Canine Territoriale de Vendee Contact : V Piniarski Le desert 85190 Beaulieu Sous La Roche Email : veronique.piniarski@wanadoo.fr Site web : http://scv.com.free.fr     10 octobre 2018 à 94000 Maisons Alfort Organisateur : Societe Canine Regionale de l'Ile de France Contact : Ile De France Secretariat Enva - batiment letard Avenue du general de gaulle 94704 Maisons Alfort Cedex Téléphone : 01.41.79.33.50 Email : scif@wanadoo.fr Site web : http://www.sc-if.org     11 octobre 2018 à 02000 Rouvroy Organisateur : Association Canine Territoriale Nord de la Picardie Contact : Nord Picardie Secretariat 73 rue rene et marcelle sobo 80090 Amiens Téléphone : 03.22.43.43.84 Email : asso.scnord-picardie@wanadoo.fr Site web : http://www.asso-scnord-picardie.fr     14 octobre 2018 à 57000 Thionville Organisateur : Association Canine Territoriale de Lorraine Contact : 2 rue du fonteno 54140 Jarville La Malgrange Téléphone : 03.83.32.24.66 Email : caninelorraine@aol.com Site web : http://www.caninelorraine.fr     19 octobre 2018 à 86000 Poitiers Organisateur : Association Canine Territoriale du Poitou Contact : Franco Mannato Chateau Lieu dit la boissiere 86350 St Secondin Email : franco.mannato@wanadoo.fr Site web : http://sc.poitou.free.fr     20 octobre 2018 à 36000 Issoudun Organisateur : Association Canine Territoriale du Centre Val de Loire Contact : Sylvie Villemonais 62 route de la chatre 36100 Issoudun Téléphone : 06.86.70.40.80 Email : berry.marvil@yahoo.fr   Site web : http://www.chiens-du-centre.fr     20 octobre 2018 à 33000 Eysines Organisateur : Association Canine Territoriale de la Gironde Contact : 25 rue de la gravette 33320 Eysines Téléphone : 05.56.39.24.85 Email : canine.gironde@orange.fr   20 octobre 2018 à 35630 Saint-Symphorien Organisateur : Association Canine Territoriale Bretonne Contact : Jean-Paul Kerihuel 7 allee madame de la fayette 29290 St Renan Email : jp.kerihuel@orange.fr Site web : http://www.scbretonne.com     22 octobre 2018 à 44000 Bouguenais Organisateur : Association Canine Territoriale Club Saint Hubert de l'Ouest Contact : Josiane Zavadesco 15 rue de la butte des moulins 44590 Lusanger Téléphone : 02.40.07.53.96 Email : jzavadesco@scsho.com Site web : http://www.scsho.com     24 octobre 2018 à 68000 Pfaffenheim Organisateur : Association Canine Territoriale du Haut-Rhin Contact : 22 rue sainte therese 68067 Mulhouse Cedex Téléphone : 03.89.32.10.25 Email : ichr68@wanadoo.fr Site web : http://www.schr68.com   24 octobre 2018 à 34000 Baillargues Organisateur : Association Canine Territoriale du Languedoc-Roussillon Contact : Parc d'activites aftalion 2 rue francois perroux 34670 Baillargues Téléphone : 04.67.70.10.05 Email : actlr34@free.fr Site web : http://www.sclr.fr     26 octobre 2018 à 42000 St Etienne Organisateur : Association Canine Territoriale Rhone-Alpes Contact : Paule Riviere 2215 rte de bourg argental 42660 Planfoy Téléphone : 04.77.51.43.52 Email : paule.riviere11@orange.fr Site web : http://www.canine-rhonealpes.com     27 octobre 2018 à 51000 Fagnieres Organisateur : Association Canine Territoriale Champagne-Ardenne Contact : 20 rue de massonville 10150 Ste Maure Téléphone : 03.25.81.50.00 Email : ballardini.patricia@gmail.com Site web : http://www.scca-asso.fr     28 octobre 2018 à 63000 Chatel Guyon Organisateur : Association Canine Territoriale du Puy de Dome Contact : Jean-Pierre Cessac 18 grand rue 63260 St Agoulin Email : cessacsc63@orange.fr     EXPOSITIONS   du 06 octobre 2018 au 07 octobre 2018 à 84000 Avignon Organisateur : Association Canine Territoriale Societe Canine Midi Cote d'Azur Contact : 180 chemin des valladets 13510 Eguilles Téléphone : 04.42.50.25.28 Email : president@scmca.com Site web : http://www.scmca.com     du 06 octobre 2018 au 07 octobre 2018 à 38000 Longechenal Organisateur : Union Francaise Pour le Rottweiler Contact : Maria Makomaski 12 rue du 18 novembre 28170 St Ange Et Torcay Téléphone : 02.37.43.52.39 Email : m.makomaski@outlook.fr Site web : http://ufr-rottweilers.fr/     du 06 octobre 2018 au 07 octobre 2018 à 59000 Douai Organisateur : Association Francaise du Cane Corso Contact : Dominique Vizzari Les croyes Route de la bastide 84240 Grambois Téléphone : 04.90.77.97.82 Email : dviz@wanadoo.fr Site web :  http://www.clubofficiel-canecorso.fr/     06 octobre 2018 à 84000 Avignon Organisateur : Yorkshire Terrier Club Contact : Pierrette Escoffier 331 rue chopin 01000 St Denis Les Bourg Téléphone : 04.74.32.04.07 Email : pierrette.e@orange.fr Site web : http://yorkshireterrier-club.com     06 octobre 2018 à 84000 Avignon Organisateur : Shetland Club de France Contact : Philippe Duchesne Lieu dit le triangle 02400 Essomes Sur Marne Téléphone : 03.23.70.48.81 Email : phiphi.duchesne@orange.fr Site web : http://www.shetlandclubdefrance.club     06 octobre 2018 à 59500 Douai Organisateur : Club des Chiens Tibetains de France Contact : Lydie Estru 4 rue des cotilles 63530 Sayat Téléphone : 04.73.60.57.57 Email : sun.kosi@wanadoo.fr Site web : http://www.chienstibetains.com   06 octobre 2018 à 84000 Avignon Organisateur : Club des Bichons et Petits Chiens Lions Contact : Annie Veyrier 5 rue saint leger 79420 Vautebis Téléphone : 09.51.48.99.02 Email : annie.veyrier@free.fr Site web : http://www.club-bpcl.com     06 octobre 2018 à 59500 Douai Organisateur : Club du Caniche de France Contact : Jean-Jacques Dupas 26 residence charles dupas 59111 Lieu St Amand Téléphone : 03.27.35.80.49 Email : dupas.jean-jacques@wanadoo.fr Site web : http://clubducanichedefrance.fr     06 octobre 2018 à 59000 Douai Organisateur : Association Canine Territoriale Club Saint Hubert du Nord Contact : 26 residence charles dupas 59111 Lieu St Amand Téléphone : 03.27.35.80.49 Email : chsnpresidence@orange.fr Site web : http://www.cshn.fr     07 octobre 2018 à 64000 Hasparren Organisateur : Association Canine Territoriale des Pyrenees Atlantiques Contact : Camille Witzmann Maison l ecureuil 2006 chemin cassou 64270 Puyoo Téléphone : 05.59.65.16.06 Email : witzmannc64@gmail.com     07 octobre 2018 à 59000 Douai Organisateur : Association Canine Territoriale Club Saint Hubert du Nord Contact : 26 residence charles dupas 59111 Lieu St Amand Téléphone : 03.27.35.80.49 Email : chsnpresidence@orange.fr Site web : http://www.cshn.fr     07 octobre 2018 à 01000 Montreal La Cluse Organisateur : Club du Bulldog Anglais Contact : Josette Roux 4 rue andre charles boulle 92160 Antony Téléphone : 09.62.30.18.28 Email : heldenis@aol.com Site web : http://www.clubdubulldog.com     07 octobre 2018 à 17290 Aigrefeuille D'aunis Organisateur : Shetland Club de France Contact : Philippe Duchesne Lieu dit le triangle 02400 Essomes Sur Marne Téléphone : 03.23.70.48.81 Email : phiphi.duchesne@orange.fr Site web : http://www.shetlandclubdefrance.club     08 octobre 2018 à 30000 Nimes Organisateur : Dobermann Club de France Contact : Samantha Acres L aunay 49160 Longue Jumelles Téléphone : 02.41.40.71.07 Email : samacres@icloud.com Site web : http://www.dobermann-club-france.asso.fr     13 octobre 2018 à 38000 Chavrieu-Chavagneux Organisateur : Club Francais de l'Airedale et Divers Terriers Contact : Ginette Bourasseau 14 grandville 44810 Heric Téléphone : 02.40.79.19.82 Email : cfatdt@wanadoo.fr Site web : http://www.cfatdt.com     13 octobre 2018 à 71000 Mervans Organisateur : Club de l'Epagneul de Saint Usuge Contact : Jean-Pierre Duverne 48 rue jean jaures 71200 Le Creusot Téléphone : 09.52.37.50.71 Email : duvernejp@free.fr Site web : http://www.epagneuldesaintusuge.org     13 octobre 2018 à 30000 Meynes Organisateur : Club Francais du Chien de Terre-Neuve et du Landseer Contact : Annie Pouvesle Les cottats Route de saint martin 89330 Verlin Téléphone : 03.86.91.17.70 Email : annie.pouvesle@gmail.com Site web : http://www.cfctn.org   14 octobre 2018 à 03000 Cerilly Organisateur : Staffordshire Bull Terrier Club de France Contact : Francoise Mesle Les sables 18330 Vouzeron Email : francoise.mesle@orange.fr Site web : http://staffordshirebullterrierclubdefrance.com     14 octobre 2018 à 06106 Roquesteron Organisateur : Societe des Amateurs de Dogues de Bordeaux Contact : Sylviane Tompousky 11 route de fescamps 80700 Bus La Mesiere Téléphone : 03.22.87.36.85 Email : presidente@sadb.org Site web : http://www.sadb.org     14 octobre 2018 à 62620 Olhain Organisateur : Reunion des Amateurs de Chiens Pyreneens - Racp Contact : Jean-Bernard Moings Rue de la millette 63210 Nebouzat Téléphone : 04.73.87.17.75 Email : jbmoings@gmail.com Site web : http://www.chiens-des-pyrenees.com     du 20 octobre 2018 au 21 octobre 2018 à 97000 Le Lamentin Organisateur : Association Canine Territoriale de Martinique Contact : Chateau Lieu dit la boissiere 86350 St Secondin Email : franco.mannato@wanadoo.fr Site web :  http://pagesperso-orange.fr/canine972   du 20 octobre 2018 au 21 octobre 2018 à 86000 Poitiers Organisateur : Association Canine Territoriale du Poitou Contact : Franco Mannato Chateau Lieu dit la boissiere 86350 St Secondin Email : franco.mannato@wanadoo.fr Site web : http://sc.poitou.free.fr     20 octobre 2018 à 86000 Poitiers Organisateur : C.a.m.i.l.a.-N.e.a. Contact : Renee Vizzari Les croyes Route de la bastide 84240 Grambois Téléphone : 04.90.77.97.82 Email : vizzarirenee@wanadoo.fr Site web : http://www.chiensducamila.com     21 octobre 2018 à 67000 Strasbourg Organisateur : Dobermann Club de France Contact : Samantha Acres L aunay 49160 Longue Jumelles Téléphone : 02.41.40.71.07 Email : samacres@icloud.com Site web : http://www.dobermann-club-france.asso.fr    du 27 octobre 2018 au 29 octobre 2018 à 18000 Brinnon Sur Sauldre Organisateur : Reunion des Amateurs de Fox Terriers Contact : Antoine Calais 26 rue de meraville 62610 Nielles Les Ardres Téléphone : 03.21.35.47.76 Email : antoinecalais@gmail.com Site web : http://www.fox-terrier.org     27 octobre 2018 à 42000 Saint Etienne Organisateur : Association Canine Territoriale Rhone-Alpes Contact : Paule Riviere 2215 route de bourg argental 42660 Planfoy Téléphone : 04.77.51.43.52 Email : paule.riviere11@orange.fr Site web : http://www.canine-rhonealpes.com     28 octobre 2018 à 33000 Bordeaux Organisateur : Doggen Club de France Contact : Renaud Charciarek 10 rue de l orangerie 51240 Vitry La Ville Téléphone : 03.26.67.72.51 Email : renauddcf@wanadoo.fr Site web : http://www.doggenclub.com   28 octobre 2018 à 42000 Saint Etienne Organisateur : Association Canine Territoriale Rhone-Alpes Contact : Paule Riviere 2215 rte de bourg argental 42660 Planfoy Téléphone : 04.77.51.43.52 Email : paule.riviere11@orange.fr Site web : http://www.canine-rhonealpes.com     https://www.centrale-canine.fr/ 
Quiz sur l'obésité du chien
04/10/2018

Quiz sur l'obésité du chien

Chargement en cours...
12345678910...
CLINIQUE VETO 34
17 bd ALsace Lorraine
94170 Le Perreux sur Marne

contact@veto34.fr